Illusion et désillusion du Cheer aux Olympiques

Suite à ce que je vois récemment sur Spotted Cheer Qc sur facebook, j’ai décidé d’écrire ce petit article pour informer la population de cheerleading sur la réalité de notre sports VS les Olympiques.

Je ne désire pas me cacher sous un pseudo ou écrire sous le couvert de l’anonymat sur cette même page (Spotted Cheer QC).  J’ai donc décidé d’écrire sous mon propre nom.  Je suis Janie Lapierre et je suis une profesionnelle en cheerleading.

Principe des Olympiques

Laissez moi vous expliquer en premier lieu, comment fonctionne le principe des sports aux Olympiques.  Vous devez drapeau-olympiquepremièrement savoir que la quantité de sports aux Olympiques est SATURÉE!  Il n’y a plus de place pour entrer de nouveaux sports.  En comprenant ce principe, si le comité Olympique (CIO) décide d’accepter un autre sport, c’est sur le principe: un sport « IN », un sport « OUT ».  Et suivant ce principe, il va de mise avec: un athlète « IN », un athlète « OUT ».

En concret, lorsqu’on désire intégrer un sport aux Olympique, c’est au détriment d’un autre sport déjà présent.  Nous en avons récemment entendu parler car la Lutte, qui était présent lors du fondement des tous premiers jeux Olympiques, avait perdu son status de sport olympique, pour le retrouver 7 mois plus tard.

Plusieurs sports sont en ligne et en attente que le comité Olympique vote leur entrée aux Olympiques tel que le Baseball/Softball et le squash.  Seulement 26 sports étaient présents aux jeux Olympiques de Londres en 2012 et ou environ 10 500 athlètes de partout dans le monde ont participés.*

http://www.olympic.org/Documents/Olympic%20Charter/Olympic_Charter_through_time/1955-Charte_Olympique-Les_JO-principes_fondamentaux_statuts_et_regles_informations_generales.pdf (p.21)

Et le Cheerleading…

Passons maintenant à la réalité de notre beau sport qu’est le cheerleading.  Nous avons en moyenne une vingtaine d’athlète par équipe.  Comment pensons-nous déloger des sports qui sont présents aux Olympiques depuis des lunes?  Comment pensons-nous arriver avec nos équipes de 20/24/32 athlètes à déloger des sports ou la moyenne est beaucoup plus petite? ou encore ou UNE de NOS ÉQUIPES peut représenter UN SPORT COMPLET aux Olympiques.  Comment pensons-nous que le cheerleading sera capable de déloger plusieurs sports à la fois?

Ne révons pas en couleur, je ne suis pas certaine que cela arrivera bientôt.  Je ne dis pas jamais, mais certainement pas bientôt.

Ceci n’est que le principe de base.  Plusieurs autres faits font en sorte que vous ne verrez pas le cheerleading aux Olympiques sous peu.  Nous n’avons même pas de structure internationale d’établie pour le moment et sans structure internationale, nationale et que dire de provinciale stricte, il n’est même pas question, À MON AVIS, de penser voir notre sport tel qu’on le connait pour les 2 ou 3 prochains jeux à venir (4 à 12 ans).

De plus, il sera très difficile de démêlé tout ça, alors que présentement 2 Fédérations se DISENT INTERNATIONALES.
la première étant ICU : International Cheer Union (USA): http://cheerunion.org/Home.aspx
Et l’autre étant la IFC: International Federation of Cheerleading (ASIE): http://www.ifc-hdqrs.org/

De Faux provinciaux, nationaux et mondiaux

Un autre point important qu’il ne faut pas oublier, est la structure des sports.  Prenons le patinage artistique par exemple.  Pour avoir accès aux nationaux, il faut d’abord avoir gagné ou s’être classé aux provinciaux et pour ces provinciaux il faut avoir préalablement gagné (ou se classer) aux régionaux.

Et après avoir fait des nationaux, il y a un structure rigide de compétition à gagner et le rang à se classer lors des championnats du monde pour avoir accès aux Olympiques.  Tout est très structuré.

Malheureusement en cheerleading nous sommes encore loin d’une telle réalité.  À combien de championnat nationaux participez -vous par année?  Les compagnies se donnent le titre de NATIONAUX mais ils sont en fait une compétition OUVERTE à toutes les équipes du pays (et même du monde), c’est pour cette raison qu’ils appellent ça les nationaux.  Donc dans notre beau sport, même si on aime à dire qu’on est « National Champ », on ne l’est pas RÉELLEMENT, on se trouve juste à être le meilleure équipe à cette compétition là, cette journée là!  Et malheureusement, le mois suivant lorsqu’une autre équipe ira dans une autre compétition nationale, il sera également « National Champ » même si il est dans la même catégorie que vous.

Et il ne faut pas se leurer!  Même si les « WORLDS » (usasf) est la compétition la plus prestigieuse au MONDE, il n’en reste que ce ne sont pas de VRAI Worlds!  C’est sans dénigrer notre sport évidemment!  Mais saviez-vous qu’il y a également les Mondiaux d’Europe et les Mondiaux d’Asie?

Comment pouvons-nous déterminer un vrai champion mondial, si nous n’avons pas réellement tous les vrais champions à la même place?

J’en entends déjà crier!  Je n’enlève RIEN aux Worlds.  Les Worlds USASF resteront encore pour un bon bout LA PLACE à être et la compétition la plus prestigieuse du monde entier.  Mais il faut voir la réalité!

http://www.ifc-hdqrs.org/index.php/competitions/cheerleading-world-championships/2013-bangkok-tha.html

L’espoir

C’est vrai que notre sport se développe à une vitesse fulgurante.  Par contre, il ne faut pas se leurer, le cheerleading tel qu’on le connait n’a pas beaucoup de chance d’être admis par le CIO dans un avenir rapproché.  Par contre, connaissez vous le « stunting »? C’est un nouveau sport de « partner stunt » qui a été créé par les Américains et qui mets en compétition 4 personnes contre 4 autres personnes.  Un peu comme une compétition de partner stunt.  Ce principe a été également développé pour être beaucoup plus facilement illigible à long terme aux Olympiques.

Est-ce perdu? Non je ne crois pas, je crois que le cheerleading est un sport en développement pour l’instant.  Un sport qui a besoin de structure à tous les niveaux.  Nous avons encore beaucoup à faire et contrairement à ce que l’on croit, la structure doit venir d’en haut (de l’international et non du bas).

Je vous laisse sur ce message de mon amie Lisa Aucoin de Spring Tumbling qui nous donne un message d’espoir:

« I have been involved with cheerleading since I was a little girl.  One of my happiest moments in this sport took place this past May when the International Cheer Union (ICU) was accepted into Sport Accord.  I hope that cheerleading will one day be an Olympic sport,  and that this will happen in my lifetime.  It will be a long, and difficult process but I know that we have put the necessary steps in place for it to happen some time down the road.  When you look at the creation of the IASF Worlds and the ICU World Championships for National teams – it is incredible to consider just how much our sport has evolved over the last few years » 

*Principe des olympiques: http://www.olympic.org/Documents/olympic_charter_fr.pdf

Publicités

2 réponses sur “Illusion et désillusion du Cheer aux Olympiques”

  1. Tu as absolument raison Janie. Nous avons beau adorer notre sport, il n’en reste pas moins que la structure n’y est pas du tout. Ça va faire bizarre venant de moi, mais le Québec est le plus proche d’une structure pouvant mener aux Olympiques, avec une fédération et un principe de championnats régionaux et provinciaux. Par contre cette fédération est tellement mal gérée que ça ne va nul part … mais bon, c’est un début. Peut-être qu’avec le temps et des gens différents à la tête … 😉

  2. Très bon article, désolé qu’il n’y a personne qui le comente. Je suis 100% dacor avec vous. Une structure est requise et rien n’arrivera avant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s