La neutralité pour le scolaire?

Depuis quelques années les uniformes de cheerleading sont devenus de plus en plus élaborés, de plus en plus brillant et surtout de plus en plus cher.  Sommes-nous d’accord que le scolaire ait la même vision et direction que le all-star?

Quelle est l’identité du scolaire?

Hey oui, présentement je suis entraîneur et propriétaire d’un club all-star, mais j’aimerais couper immédiatement tous les gens qui se disent : « Tu n’en sais rien, tu ne coach pas le scolaire ».  À vous, je répondrai ceci: j’ai débuté ma carrière de coach au scolaire.  Non seulement ça, je suis la fondatrice du programme du collège André-Grasset qui roule depuis 2000, ou j’ai coaché pendant 10 ans.  J’ai bâti ce programme pendant 10 ans pour faire en sorte que ce programme soit un programme d’excellence.  J’ai mené cette équipe au sommet, et encore à ce jour, Grasset reste le cégep le plus médaillé du Québec depuis la création de son histoire.  Pendant 10 ans, j’ai donné mon temps, mon énergie et tout mon cœur à ce programme pour qu’il soit le meilleur programme que je pouvais avoir.  Je voulais ce qu’il y a de mieux pour mon équipe.  Mais est-ce que l’industrie devrait encadré l’image du scolaire?

Maintenant avec du recul, j’ai une perspective différente.  Cette perspective m’est venue plutôt en jugeant partout au Québec, du scolaire comme du all-star.  Et si vous m’aviez poser la question il y a 10-12 ans, ma réponse et ma vision aurait été à 180 degrés de ce qu’elle est maintenant.  Mais ce qui est important, ce n’est pas mon avis ou celui du voisin, mais bien les athlètes qui performent et qui sont dans le cheerleading scolaire maintenant.

Privé VS Public

Personnellement, lorsque je juge et que je vois des athlètes d’une école avec des uniformes à bon marché et que la prestation suivante je vois une équipe avec un uniforme remplis de swarovski à plus de 300$ l’uniforme, ça me rends perplexe.  Pouvons-nous éviter cette différence dans notre sport?

Je comprends que chaque entraîneur veut le meilleur pour son équipe, mais devrions-nous faire une réglementation plus restrictive sur les uniformes scolaires?  Limité le pourcentage de brillant? Interdire les uniformes avec des trous ou du tissus transparent?  Lorsque j’étais coach au scolaire, j’aurais probablement été la première à me révolter contre une telle ligne de pensée.  En plus, je coachais dans un cégep privé avec des athlètes (avec des parents) avec beaucoup de moyens pour la plupart.  Mais maintenant, avec le portrait plus global, je crois sincèrement qu’on devrait s’y attardé.

Je n’ai rien contre les uniformes remplis de swarovski et avec du tissu transparent.  Mes athlètes en portent, au all-star.  Et d’un autre côté, en tant que présidente de Kick’s, j’adore que Kick’s produise de beaux uniformes et certains coaches aux scolaires ont de superbes idées et le résultat est magnifique.

La mission du scolaire

Mais quelle est la mission du scolaire?  Faire en sorte que le sport aide les étudiants à avoir un corps sain dans un esprit sain?  Aider à ne pas décrocher de l’école en créant un sentiment d’appartenance dans une équipe sportive?  100% d’accord.  Pouvons-nous, voulons-nous, contribuer à éviter la discrimination des classes sociales lors des compétitions en régularisant les uniformes?  Il y aura toujours de plus beaux uniformes que d’autres, on s’entend, mais est-ce vraiment utile de mettre du swarovski au scolaire?  Est-ce vraiment nécessaire d’avoir un uniforme de 300$ sur le dos?

Pointage des juges

En tant que juge, même si notre opinion est probablement favorable à une équipe qui arrive sur le tapis avec un bel uniforme, je ne crois quand même pas que le pointage soit affecté par la beauté d’un uniforme.  En tant que juge, nous recherchons des athlètes, de la performance.  Que l’uniforme soit rouge, blanc ou bleu, qu’il soit rempli de rhinestones ou pas, une fois que la musique débute, ce qui importe est le niveau de difficulté et la qualité de l’exécution.  Donc si l’uniforme a si peu d’incidence sur le pointage, que voulons-nous?  Sommes-nous d’accord que certaines écoles se payent des uniformes chers et d’autres pas, car c’est ainsi partout?  Ou aimerions-nous voir une uniformisation des uniformes pour éviter les classes sociales? ou non?

J’ai mes propres réponses à ces questions.  Et vous?

Publicités

2 réponses sur “La neutralité pour le scolaire?”

  1. Janie, la question se pose autant au scolaire (éducatif … -_-) qu’au all-stars (privé). C’est un sport de juges, et comme TOUS les ports jugés, l’opinion humaine est en cause. OUI l’image compte … c’est le ‘down-side’ de ces sports. Consciemment? Peut-être … peut-être pas … impossible de savoir. L’uniforme, la boucle, le maquillage … tout compte … malheureusement. Par pour beaucoup, mais à talent presqu’égal, l’équipe avec le plus bel uniforme va l’emporter, c’est évident … même si ce n’est pas conscient de la part des juges.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s