Cheerleading: Compétition Summit – Bon coup all around!

Publié: janvier 9, 2015 dans Cheerleading

Il y a 3 ans, j’étais à VEGAS pour l’annonce d’une toute nouvelle compétition de cheerleading: The SUMMIT.  Depuis Summit theSummitlogo.jpgest devenu une des compétitions les plus prestigieuses pour les niveaux 1, 2, 3, 4, 4.2 et restricted 5.

Worlds pour les petits?

Plusieurs voient cette compétition comme étant les Worlds pour les petits.  Ce titre lui vient de son prestige, par contre, il ne s’agit pas de Worlds, du moins pour le moment.  The Summit est une compétition nationale qui s’adresse majoritairement aux américains.  En effet, The Summit est une compétition privée gérée par la compagnie Varsity,  Contrairement aux Worlds qui sont gérés par USASF (United States All-Star Federation).

Bids privés

L’attribution des BIDS (qualifications) pour The Summit se fait donc seulement à travers le réseau privé de Varsity qui comporte des dizaines et des dizaines voir même une centaine de compétition durant l’année.  Contrairement aux BIDS pour les Worlds de cheerleading qui se font à travers des centaines de compagnies distinctes partout dans le monde.

Il y a selon mon estimation de l’an dernier environ 400 équipes qui se sont rendues aux semi-finales (1ere journée de compétition) du Summit.  C’est en effet, un gros coup marketing, puisque les équipes qui désirent participer au Summit doivent passer par l’une des autres compétitions Varsity plus tôt dans l’année.

Ces BIDS sont plutôt difficile à recevoir.  Prenez par exemple la compétition de cheerleading à laquelle je participe ce week-end.  Sur 200 équipes qui participent, environ 170 peuvent être éligibes pour les bids.  Les équipes Tiny (5 ans et moins) et Mini (8 ans et moins) n’étant pas éligibles.  Ils distribueront 6 bids.  1 bid dans chacun des niveaux.  Et également 1 paid baid (une qualification payée) pour l’équipe ayant le meilleur score de la compétition.  Dans notre catégorie, nous sommes 6, par contre, là n’est pas le réel challenge.  Dans tout notre niveau, nous sommes 34.  Nous avons donc 1 chance sur 34!

Évidemment certaines équipes peuvent ne pas vouloir de qualification, mais ce ne sont pas des informations que nous possédons AVANT la compétition, donc les équipes doivent attaquer la compétition comme si toutes les équipes voulaient le bid.

Bon pour le sport du cheerleading

Selon ma vision des choses, je trouve que The Summit est une compétition qui aide notre industrie.  En effet, ce ne sont pas tous les athlètes qui peuvent / veulent se rendent aux niveaux 5 et 6.  Ainsi, The Summit donnent aux athlètes, années après années, une chance d’exceller dans leur niveau, une source de motivation incroyable de vouloir pousser la technique à son meilleur, sans nécessairement avoir à se rendre au niveau 5.  Certains athlètes n’auront jamais les capacités pour se rendgocanadagore aux niveaux 5 et 6.  Par contre, ils peuvent devenir les meilleurs dans le niveau 1 ou dans le niveau 2.  Ça rends notre sport plus accessible et des buts plus près de la réalité pour la masse d’athlète de notre sport.

Les Canadiens s’en viennent

Il y a très peu de canadiens au Summit pour le moment.  L’an dernier seulement 2 ou 3 équipes de la Colombie Britannique avaient réussies à se qualifiées.  Quelques équipes québécoises avaient tentées l’expérience sans succès malheureusement.  Cette année, encore plus d’équipes essayent d’accéder aux qualifications.  Souhaitons-nous bonne chance les canadiens!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s