Lettre de réponse à TVA NOUVELLES

Publié: janvier 29, 2017 dans Cheerleading

no-waySÉRIEUSEMENT!  Vous n’avez trouvé aucun autre angle pour votre article d’aujourd’hui!?  Vous avez passé la journée à la compétition régionale de cheerleading de Québec organisée par la FCQ (Fédération de Cheerleading du Québec) et la SEULE CHOSE que vous trouvez à mettre comme article c’est: « DES BLESSURES GRAVES! »  Non mais, êtes-vous sérieux!?  Ça va aller le sensationnalisme!  Franchement.  Je ne ferai pas de lien vers votre reportage, puisque je ne ferai clairement pas la promotion de celui-ci.  (Mais pour les curieux, vous saurez comment le trouver).

Histoire de Jarrel

Je n’enlève rien à l’histoire de Jarrel.  JJ est une source infinie de positivisme et de courage et un exemple triste d’un accident de notre sport.  Son histoire mérite d’être racontée sans aucun doute.  Mais traité de la sorte!  No way!

Des angles, en voulez-vous?

Si vous étiez en manque d’angles ou d’idées de sujet, je vais vous en donner quelques-uns.  Question que la prochaine fois, vous soyez créatifs.

  • Ce que le cheer apporte à la vie des athlètes
  • Les équipes du Québec se démarquent à l’international
  • Le cheerleading, un vrai sport complet
  • Le cheerleading, loin des stéréotypes
  • L’impact des entraîneurs sur la vie des athlètes

Combien vous en voulez Monsieur le journaliste?  Parce que si vous voulez, je vais vous en fournir des dizaines!

Les conséquences de votre reportage kimari

Avec votre reportage, vous faites du mal à notre sport.  À notre industrie.  À l’image de tous nos athlètes.  Le cheer CE N’EST PAS QUE DANGEUREUX!  Le cheer, ça amène beaucoup plus de positif dans une vie.  Ça ne vous tentait pas de parler de tout ce que le cheer apporte aux jeunes: que ça empêche le décrochage scolaire, de la discipline personnelle, de l’esprit d’équipe, etc.  Ben non!  Beaucoup moins sensationnel…!

Soignez des blessures aux 10 minutes… De où viennent vos sources???  Faire du « taping » ce n’est pas traiter une blessure.  COME ON!  Une compétition de cheer, ce n’est pas pire qu’une compétition de gymnastique ou autre.  Sauf que nous, dans nos compétitions nous accueillons des centaines, voir des milliers de cheerleaders par jour.  C’est sûr que le nombre est plus élevé!

J’aimerais cité ici mon collègue et ami Dany, entraîneur et propriétaire d’un club au Saguenay: « Arrêtez de mettre l’accent sur quelques blessures ici et là et présentez dont notre merveilleux sport d’un angle professionnel pour tout ce qu’il apporte au niveau du développement personnel chez les jeunes: une rigueur, une discipline, des belles réussites comme des échecs qui forgent le caractère.  Voyez notre sport pour ce qu’il demande comme investissement et sacrifices et j’ajouterais les amitiés profondes que les jeunes y développent. »

Avec votre reportage, vous détruisez en quelques secondes, tout ce sur quoi, moi et plusieurs propriétaires de gym de cheerleading ainsi que d’entraîneurs scolaires, nous travaillons.  Pourquoi vous en prenez-vous ainsi à notre sport?  Votre reportage n’aide en rien à notre sport, et crée un sentiment de peur qui n’a pas lieu d’être.

Savez-vous au moins qu’il y a plusieurs niveau.  On commence pas avec les grosses « acrobaties ».  Les athlètes débutent au niveau 1, où les risques de blessures sont beaucoup moins risqué, puis on progresse vers les niveaux supérieurs.

C’est du sport

Le cheerleading est un sport comme les autres.  Des risques de blessures, il y en a.  On ne s’en cache pas.  Tout dépend de l’entraîneur, du club, de l’école, etc.  Il en va du parent et de l’athlète de bien choisir son endroit d’entraînement et de suivre une bonne progression et un bon développement.  Nous avons un sport formidable!  Vous pourriez peut-être montré cet aspect aussi.

Vous devriez prendre le conseil de mon père: « Si t’as rien de bon à dire… dit RIEN! »

Bonne soirée et bonne saison de compétition!

 

Publicités
commentaires
  1. ... dit :

    Etre anciennement une athlète de cheer ,je suis d’accord Que Sa l’apporte du positif dans la vie !! Mon dieu que je vivais que pour Sa le cheer !! MAis sincèrement ce sport fais pousser nos corps aune limite qui n’est pas toujours très bonne… Les blessures que je me suis faite n’a même pas aucun de sense … aller à la Masso et chiro à chaque semaine parce que jai pousser mon corps à une certaine limite .. je suis en arrêt de cheer depuis 3ans et je suis sur les antidouleurs à chaque jours et jai meme des injections à la cortisone … je n’ai que 18ans Sa va être Quoi à 30ans ?? Je ne dégrade rien à se sport parce que si sa serais pas de Tout mes blessures je continuerais MAis tu peux pas dire que notre corps est pousser à une limite qui ne faut pas toujours.

  2. Annik Legendre dit :

    Tu as tellement raison.
    C’est un sport magnifique.

  3. Les sky acrobatique , le sky de vitesse le plongeon etc son des sport dangereux aussi pis il donne pas comme commentaire in sport dangereux 😳.

  4. Benoît dit :

    Nous nous disions exactement la même chose ven regardant ce reportage hier soir. Les blessures sont présentes dans tous les sports, alors pourquoi avoir choisi de parler uniquement de cet aspect alors que le Cheer apporte tellement sur d’autres plans à nos athlètes? TVA avait fait le même reportage l’an dernier lors du Championnat RSEQ au Peps.

    Le nombre de blessure à triplée ou quadruplée depuis 20 ans? Sérieux? Le nombre d’athlètes a augmenté du même ratio, su non plus au cours de la même période. Regardez la même stats au football et vous aurez droit au même constat.

    Nous sommes parents de 2 athlètes dont une voltige. Oui le stress embarque pour nous lorsque nous voyons notre fille et toutes les autres voltiges se faire « pitcher » à plusieurs pieds dans les airs et les voir exécuter leurs mouvements périlleux mais cela vient avec le sport et il est très bien encadré.

    Est ce qu’il y a des accidents ou des blessures? Ne jouons pas à l’autruche, bien sûr que oui, comme tout sports dit « extrême ». Mais la passion que ce sport apporte, l’esprit d’équipe, le dépassement de soi, la recherche de la perfection ect, ce sont autant d’autres aspects que TVA aurait pu et aurait dû aborder.

    Félicitations à tous et toutes les athlètes qui font du Cheer, vous êtes fantastiques. Et félicitations à vous qui êtes impliqué dans ce sport de prendre le temps et avoir le courage de monter au barricades pour le défendre publiquement de cette façon

    #Cheer4Ever

  5. Caro dit :

    Tu as tellement raison j’ai passé l’avant midi à assister à toutes ces belles représentations en tant que maman d’athlète. Je me suis dis exactement la même chose en lisant le reportage le soir. Ces jeunes ont tellement travaillé fort pour en arriver à la compétition et que dire du travail des coach. Très décevant ce reportage.

  6. Marie-Claude dit :

    Bravo pour ce bel article! Je me disais exactement la même chose hier soir. En tant que mère de deux belles cheerleaders, j’apprécie le sport pour sa globalité et pour toute la passion que ça apporte à mes deux filles! Merci de défendre la réputation de ce magnifique sport!

  7. Eric dit :

    En s’entend tous que TVA Nouvelles, fidèle à son habitude, tape sur le sujer facile pour en faire du sensationalisme.

    D’un autre côté, malgré tout ce qu’il apporte, le sport manque encore de maturité. Plusieurs fédérations qui s’affrontent… Entraîneurs peu certifiés… Moyens de protection inadéquats même s’ils existent (ex. : casques de protection pendant les entraînements). Beaucoup trop d’accent mis sur l’apparence au lieu de la performance (ne devrait-on pas exiger la mêmes règles qu’en plongeon ou en gymnastique?). TVA aurait dû parler de tout cela. Mais c’est bien plus facile de faire un reportage facile faire brailler les gens.

    D’un autre côté, est-ce que j’aimerais mieux que mes enfants restent à la maison au lieu de faire ce sport? Jamais! Il faut juste les suivre et s’en occuper!

  8. David dit :

    C’est typique, les médias québecois déforment la réalité pour faire du sensationnaliste. On le voit ici, avec les pitbull, les élections américaines, etc etc.

    LCN, TVA, RC ne sont plus des sources d’informations fiables, malheureusement.

  9. Fabia dit :

    Wow tout à fait d’accord et ne soulignez pas la fierté d’un athlete qui pratique d’innombrables heure mais qui sort avec une médaille au cou et même la bannière de GRAND CHSMPION et bien non mieux vaut faut de la sensation dramatique …hey les accident de sport il.y en a même en fesant du jogging !! WAke UP…

  10. Clara dit :

    J’ai pratiqué ce merveilleux sport pendant 12 ans et ai entraîné des athlètes de différents niveaux également. Bien que je ne sois pas d’accord avec l’angle de l’article de TVA nouvelle et que je vous concède que ce sport aide beaucoup chacun au développement personnel, dépassent de soi, etc. j’ai malheureusement été témoin d’accidents qui auraient pu être très graves parce que certains entraîneurs trop téméraires ne sont pas à l’écoute de leurs athlétes (niveau, attitude de la journée, etc.). Certains pensent également trop à la victoire avant le plaisir des jeunes et la passion de ceux- ci pour cette activité. J’ai arrêté la pratique de ce sport entre autre parce que je me suis fêlée une vertèbre lombaire lors d’une chute liée à un manque de measures séciritaires lors de la pratique en cause. Bref, tout ça pour dire qu’il s’agit d’un sport magnifique, mais qu’un accident est vite arrivé si les entraîneurs ne sont pas à l’affût de leurs athlètes et que les clubs ne mettent pas l’accent sur la sécurité de leurs équipes. Il n’est jamais perdu lors des entraînement de rappeller aux athlētes de respecter leurs limites et miser sur la progression graduelle avant tout au lieu de se comparer aux autres. Je crois que des émissions comme cheer mom ou les équivalents ont apporté quelque chose de très malsains à ce sport et c’est vraiment dommage qui est avant tout l’un des rares sports de coopération pú la cohésion d’équipe est capitale. Je m’en reviens pas quand je bois en début de saison des entraîneurs criant après leurs athlètes et mettre l’accent sur l’apprentissage de techniques avacncées avant même de faire activités de « trust »,  » team building », etc. C’est un excellent sport, mais il y a encore des lacunes au niveau de la formation des entraîneurs augmentant ainsi les risques d’accidents auprès des athlètes.

  11. Louka dit :

    Avez vous deja vu les pieds des danseuses de ballet professionel? C’est sans parler dans antorse dans foulure et des cassures qui se produisent regulieremment.. On l’annonce comme une si belle discipline.. La balet c’est la grande classe voyons.. mais l’envers di décor est pas toujours beau.. Les athlètes décident de se pousser à bout avec l’encouragemment de leur coach et des parents, mais c’est au fond eu qui veulent se pousser à atteindre le prochain niveau et il y a rien de mal à ça… C’est comme dans tous les sports et discipline…

  12. Mathilde dit :

    Excellente lettre !

  13. Veronique savaria dit :

    Bravo Janie pour ta belle réponse!!! Je suis 100% d’accord avec toi…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s