Lettre à la ville de Montréal: Vous avez abandonné 200 fillettes, pourquoi exactement?

Chère ville de Montréal,

Je suis une entrepreneure de Montréal. Jusqu’au 16 août, je roule 2 entreprises en cheerleading de compétition, dont un club de cheerleading : SpiriX Athletics. Un club que je porte depuis 15 ans.

Un club que vous m’obligez à fermer sans scrupule. Et pourquoi exactement? Pouvez-vous m’expliquer POURQUOI vous avez osé enlever la passion à plus de 200 familles? Vous venez de priver des centaines de petites filles de leur sport préféré. Vous venez de fermer un club sportif qui se démarque au Québec, au Canada et à l’international! Mais pourquoi?

SpiriX Xplosion Champion COP BRAND Worlds champion of the World au Mexique

Le Sport féminin

On dit partout qu’on doit faire la promotion du sport pour les filles, qu’on doit faire la promotion du sport féminin. Je fais ça depuis 15 ans et vous, vous me faites fermer juste comme ça, pour une soi-disant question de « sécurité »? Vous êtes hypocrites!

Vous venez de couper le gagne-pain à des dizaines d’étudiants qui entraînaient des athlètes avec cœur et passion.

Vous m’expulsez de mon local, pourquoi exactement? Sous cause de sécurité pour les enfants! Êtes-vous sérieux? Ça fait 10 ans que je suis sur la même rue. Les pompiers sont venus à toutes les années pour inspection. Nous nous sommes conformés aux demandes de sorties de secours, d’extincteurs et de détecteurs de fumée suggérées par ces derniers. 

De plus, la grosse majorité (si ce n’est pas la totalité) des clubs de cheerleading du Québec sont dans des zonages industriels! Les 4 clubs de Montréal sont dans des zonages industriels! ET MÊME le club de votre propre arrondissement est dans un zonage industriel! BRAVO MONTRÉAL vous allez faire quoi? Tous nous fermer?

À court de solutions

Pendant des mois on a cherché des solutions. On avait quelques options, mais rien de rapide. On vous a demandé une extension de l’expulsion en vue d’un projet avec un autre arrondissement. Vous avez refusé!  Deux fois plutôt qu’une!  Pourquoi?  Ça vous donne quoi de mettre de la pression comme ça et de faire fermer un des 4 clubs de cheerleading de Montréal? Je vous ai mentionné que sans l’extension j’allais fermer. Vous m’avez répondu que vous alliez parler à votre gestionnaire! Et évidemment, AUCUN DE RETOUR D’APPEL!

En désespoir, j’ai écrit une lettre au cabinet de la mairesse de la ville de Montréal (Mme Plante). On m’a répondu que tout ça était bien dommage, mais comme je n’étais pas un OBNL (Organisme à but non lucratif), la ville de Montréal ne pouvait pas m’aider!  J’étais prête à changer pour un OBNL!

J’ai appelé ma fédération en désespoir et elle a essayé de contacter l’arrondissement. Vous n’avez même pas osé la rappeler. Elle a réussi à communiquer avec vous une fois l’annonce de la fermeture faite.

On a demandé l’aide du ministère du Sport et des Loisirs. Tout ça allait trop vite pour eux.

On a envoyé une lettre d’avocat à l’arrondissement, lettre à laquelle vous n’avez pas même osé répondre. Vous nous avez laissés devant le seul choix de poursuivre des démarches légales beaucoup trop coûteuses pour ce que nous pouvions assumer.

Vous venez de m’obliger à fermer mon club. Et pourquoi? P.O.U.R.Q.U.O.I.?.

L’abus de pouvoir

J’imagine que c’est juste un adon que notre voisin et une personne influente de l’arrondissement soient bien proches. Que cette même personne influente ait fait changer la signalisation routière devant la bâtisse au complet. Et on va se le dire, cette signalisation est complètement innocente (voir le graphique plus bas). Ça doit aussi être un gros hasard que soudainement à tous les mois, SEULEMENT aux les heures des cours des athlètes vous faites des opérations policières devant mon gym. Seulement entre 17 h et 20 h. JAMAIS le reste du temps. J’imagine que tout ça, c’est juste un méga gros hasard… #corruptionmontreal

Les autos ont donc le droit de se stationner avant notre bâtisse et après, mais les automobilistes ne peuvent pas arrêter leurs véhicules au centre… à vous d’en juger

Ben vous avez gagné! Vous avez fermé une entreprise de Montréal, gérée par une Montréalaise qui faisait faire du sport à des jeunes filles de Montréal. BRAVO!  

C’est incompréhensible, c’est répugnant! Vous avez manqué une chance d’avoir un peu de cœur et du gros bon sens! Vous avez brisé le cœur de centaines d’enfants et j’oserais même dire de milliers d’athlètes SpiriX qui ont défilés avec le club depuis les 15 dernières années.

J’espère que tu as honte Montréal!

On se voit tous au PARTY FAREWELL le 25 AOÛT prochain!

Advertisements

Leave a Reply